petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Lundi 18 Novembre 2019
Jeudi 12 septembre 2019 à 19h00
DE L'INTRANQUILLITE

Dans le cadre de la 3e Biennale des photographes du monde arabe contemporain

La plupart des artistes libanais exposés dans le cadre de la 3e Biennale des photographes du monde arabe contemporain semblent avoir dépassé les questions liées à la mémoire de la guerre civile du Liban (1975-1990). Un thème revient néanmoins de façon récurrente : l’intranquillité.

Sous le titre « Liban, réalités & fictions », la 3e édition de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain est consacrée, à l’IMA, à la scène contemporaine libanaise.
L’exposition met en lumière des œuvres photographiques privilégiant une démarche purement artistique et ayant émergé au cours des années 2010. Elle réunit à la fois des travaux en prise avec la réalité géographique, urbaine et sociale, l’histoire, le devoir de mémoire, le mélange des communautés, l’exil et d’autres qui nous entraînent dans des paysages, rêvés ou inventés, exprimant la quête d’un ailleurs et le désir d’évasion.

Avec :
Nabil Canaan, cofondateur à Beyrouth, avec Leila Alaoui, du centre artistique pluridisciplinaire « Station » ;
Myriam Boulos, née à Beyrouth où elle se distingue dès l’âge de 23 ans, après l’obtention d’un master en photographie à l’Académie libanaise des beaux-arts, avec Vertiges du matin, série de clichés en NB des oiseaux de nuits beyrouthins à leur sortie d’un célèbre club libanais, le B018.
Débat animé par Gérard Lefort, journaliste, critique de cinéma, ancien responsable du service Culture du journal Libération.

Plus d'infosici


Institut du monde arabe 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V 75005 Paris


Telephonearabe 2005-2019