petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Lundi 1 Juin 2020
Du..... au jeudi 20 février 2020
FIRAS ABDULLAH "SYRIE, TEMOIGNER A TOUT PRIX"

Photographies de Firas Abdullah
du 3 au 20 février 2020

# Vernissage : Jeudi 6 février à 18h30
En présence du maire, Jacques Boutault, Cécile Coudriou, présidente d'Amnesty International France et de Geneviève Garrigos (ex-présidente d'Amnesty) .
> Performance: Mégane Deprez, danse (Cie Pokémon Crew).
> Intervention depuis Istanbul de Dia Al di Samout, coordinateur du Ghouta Media Center

# Rencontre avec des membres du GMC les jeudi 17:00-19h30 # TABLE RONDE: Syrie, témoignage, documentation et justice
lundi 10 février à 18h30
(infos: voir plus bas)

Organisation : CAA | ASML | Revivre | en partenariat avec la mairie de Paris 2ème et Amnesty International.

La Ghouta orientale, banlieue Est de Damas particulièrement fertile, était considérée avant 2011 comme le « grenier » de la capitale syrienne.

En 2011, les manifestations pacifiques contre la dictature de Bachar al Assad y sont réprimées dans le sang. La contestation devient alors si forte que le régime est contraint d’évacuer la zone en octobre 2013.
En représailles, le pouvoir y impose un siège total où les conditions de vie sont « dignes du Moyen-Âge » selon François Delattre, ambassadeur français à l’ONU.

Afin d’obtenir la reddition de la Ghouta orientale, Bachar al Assad et ses alliés bombardent quotidiennement la population, notamment avec de nombreuses armes non conventionnelles.
Le 21 août 2013, la Ghouta orientale subit une attaque à l’arme chimique (gaz sarin), provoquant la mort de plus de 1300 personnes (sources : CVDCS – nombre de morts documenté).

En avril 2018, la population forcée de se rendre est évacuée vers la ville d’Idlib, au Nord de la Syrie.

Firas Abdullah fait partie du Ghouta Media Center, l'un des principaux groupes de média activistes indépendants du pouvoir de Damas et des groupes armés. Le GMC qui a couvert l’ensemble des événements de cette zone, interdite d'accès aux journalistes internationaux par le régime syrien, a collaboré avec l'AFP et AP notamment.

>TABLE RONDE :
"Syrie : Témoignage, documentation et justice"
lundi 10 février à 18h30

Plus d'infosici


Mairie du 2e 8 rue de la Banque, 75002 Paris


Telephonearabe 2005-2019