petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Dimanche 20 Mai 2018
Dimanche 20 mai 2018 à 20h00 | CONCERT

Fusions latino-algériennes avec Labess' & Hindi Zahra, Entre racines et devenir
Comment tu vas ? La bess (tout va bien), merci
Nedjim donne le ton, passant de la rumba au flamenco ou au chaabi algérois et même à la transe. Quant à Hindi Zahra, elle nous donne entre autres à découvrir les mélopées poétiques des paysannes du Maroc…





Dimanche 20 mai 2018 | DEBAT ET CONFERENCE

La 4e édition des Journées du Liban à Paris aura lieu du 18 au 20 mai 2018.
Les Journées du Liban à Paris, Festival Franco-Libanais, initié par l’ULCM France et un collectif des associations franco-libanaises, Rendez-vous désormais incontournable vous attend pour sa 4ème édition, les 18/19/ et 20 mai prochain à la Halle des Blancs Manteaux en plein cœur du Marais à Paris.





Mardi 22 mai 2018 à 19h00 | CINEMA SEANCE UNIQUE

En marge de l’exposition « Al Musiqa » à la Philharmonie de Paris Nûba d’or et de lumière de Izza Génini

Après la Reconquista espagnole, le répertoire arabo- andalou des nûbas retrouve son plein épanouissement au Maroc sous le nom d’el-Ala. De Fès à Tanger, en passant par Séville et Paris, le plaisir de cette musique gagne le néophyte autant que l’amateur éclairé...

Nûba d’or et de lumière raconte l’histoire d’une musique. La musique arabo-andalouse dont la nûba serait la symphonie… Qu’est-ce qu’une nûba ?

Étymologiquement, le mot nûba signifie « tour de rôle ». Autrefois, les princes commanditaires recevaient les musiciens à tour de rôle. Par la suite le mot a évolué pour désigner un ensemble de poèmes chantés sur une rythmique précise. La naissance et l’expansion de cette musique sont parallèles à celles de la civilisation El Andalus en Espagne, à la croisée des courants venus d’Orient et de ceux venus du Sud marocain.





Du jeudi 31 mai au vendredi 1er juin 2018 | THEATRE

Dans Bled Runner, Fellag aborde les thèmes qui lui sont chers et reconstitue le parcours d'un gamin de Kabylie arrivé à Marseille dans les années 90. De façon décomplexée, avec beaucoup d’esprit et de tendresse il parle des sujets sensibles qui nourrissent les relations entre les sociétés française et algérienne. Avec un humour dénué de tout manichéisme, Fellag porte un regard à la fois incisif et plein d'humanité sur ses concitoyens, concluant dans un sourire « vous avez raté votre colonisation, on a raté notre indépendance. On est quitte »





Du vendredi 11 mai au vendredi 25 mai 2018 | EXPOSITION

Les enfants algériens en Tunisie. Traditions d’hospitalité 1957-1962", exposition de photographie dans le cadre de la Biennale de la mémoire, organisée par Frédéric Brun Avec le soutien de l'Association Aidda et Entr’aide Mix’âges





Mardi 22 mai 2018 à 19h00 | CINEMA LES SALLES

En marge de l’exposition « Al Musiqa » à la Philharmonie de Paris Nûba d’or et de lumière de Izza Génini

Après la Reconquista espagnole, le répertoire arabo- andalou des nûbas retrouve son plein épanouissement au Maroc sous le nom d’el-Ala. De Fès à Tanger, en passant par Séville et Paris, le plaisir de cette musique gagne le néophyte autant que l’amateur éclairé...

Nûba d’or et de lumière raconte l’histoire d’une musique. La musique arabo-andalouse dont la nûba serait la symphonie… Qu’est-ce qu’une nûba ?

Étymologiquement, le mot nûba signifie « tour de rôle ». Autrefois, les princes commanditaires recevaient les musiciens à tour de rôle. Par la suite le mot a évolué pour désigner un ensemble de poèmes chantés sur une rythmique précise. La naissance et l’expansion de cette musique sont parallèles à celles de la civilisation El Andalus en Espagne, à la croisée des courants venus d’Orient et de ceux venus du Sud marocain.




video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014