petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Vendredi 23 Aout 2019
Samedi 07 septembre 2019 à 20h30 | CONCERT

Comme tous les touaregs, Nabil Baly Othmani est nourri de sa culture, de son patrimoine, de son environnement. Il est le digne héritier d'une famille de musiciens reconnus, dont Baly son père, poète et joueur de Oud réputé. Il apprend le Oud avec son père, puis se met à la guitare, compose alors son propre répertoire et fonde son groupe avec ses amis musiciens de Djanet. Ce qu'ils jouent reflètent ce qu'ils sont : touaregs issus d'un peuple, d'une tradition et vivant sur un territoire situé à la croisée du Maghreb et de l'Afrique subsaharienne, à notre époque où la musique se diffuse, se mêle, s'enrichit et se nourrit des partages.





Jeudi 12 septembre 2019 à 19h00 | DEBAT ET CONFERENCE

Dans le cadre de la 3e Biennale des photographes du monde arabe contemporain

La plupart des artistes libanais exposés dans le cadre de la 3e Biennale des photographes du monde arabe contemporain semblent avoir dépassé les questions liées à la mémoire de la guerre civile du Liban (1975-1990). Un thème revient néanmoins de façon récurrente : l’intranquillité.

Avec :
Nabil Canaan, cofondateur à Beyrouth, avec Leila Alaoui, du centre artistique pluridisciplinaire « Station » ;
Myriam Boulos, née à Beyrouth où elle se distingue dès l’âge de 23 ans, après l’obtention d’un master en photographie à l’Académie libanaise des beaux-arts, avec Vertiges du matin, série de clichés en NB des oiseaux de nuits beyrouthins à leur sortie d’un célèbre club libanais, le B018.
Débat animé par Gérard Lefort, journaliste, critique de cinéma, ancien responsable du service Culture du journal Libération.





Mardi 24 septembre 2019 à 19h00 | CINEMA SEANCE UNIQUE

Le film raconte l'histoire de deux jeunes étudiants Rami et Zina qui s'aiment. Pris par la jalousie, Karim, un autre étudiant, se venge en poussant une de ses camarades a` embrasser Rami sur la joue. La scène est prise en photo et envoyée a` Zina par téléphone et c'est la rupture. Peu après Rami va tisser une nouvelle aventure avec Chanez.
Il s'agit en fait d'un démon qui prend le visage d'une jeune fille. Le spectateur va assister ensuite a` des scènes de violence et de charlatanisme. Le comportement de Rami change. Son père et sa sœur décident de le faire examiner par un psychiatre et par un marabout. Déprimé´ le jeune Rami tente de mettre fin a` sa vie.





Du vendredi 8 Novembre au dimanche 1 Décembre 2019 | THEATRE

Ici, point de marivaudages, mais une parole sans filtre à propos des disputes conjugales, signe avant-coureur de la rupture amoureuse. Parce qu’ils sont les mieux placés pour en parler – et pourtant souvent les moins entendus –, le metteur en scène Mohamed El Khatib invite les enfants de parents séparés à livrer leurs propres points de vue.





Du…….au dimanche 5 janvier 2020 | EXPOSITION

Du début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. Paris-Londres. Music Migrations propose un parcours immersif et chronologique pour traverser ces trois décennies décisives de l’histoire musicale de Paris et de Londres.

Commissariat de l'exposition
Stéphane Malfettes, commissaire artistique, responsable de la programmation culturelle du Palais de la Porte Dorée.
Angéline Escafré-Dublet, commissaire scientifique, historienne de l'immigration et maîtresse de conférences en science politique à l’Université Lyon 2.
Martin Evans, commissaire scientifique, professeur d’histoire moderne européenne à l’Université de Sussex et spécialiste d’histoire coloniale et postcoloniale dans une perspective d’histoire globale et comparée.
Hedia Yelles-Chaouche : cheffe de projet, chargée des expositions temporaires au Musée national de l'histoire de l'immigration (assistée de Pauline Coste)





Mardi 24 septembre 2019 à 19h00 | CINEMA LES SALLES

Le film raconte l'histoire de deux jeunes étudiants Rami et Zina qui s'aiment. Pris par la jalousie, Karim, un autre étudiant, se venge en poussant une de ses camarades a` embrasser Rami sur la joue. La scène est prise en photo et envoyée a` Zina par téléphone et c'est la rupture. Peu après Rami va tisser une nouvelle aventure avec Chanez.
Il s'agit en fait d'un démon qui prend le visage d'une jeune fille. Le spectateur va assister ensuite a` des scènes de violence et de charlatanisme. Le comportement de Rami change. Son père et sa sœur décident de le faire examiner par un psychiatre et par un marabout. Déprimé´ le jeune Rami tente de mettre fin a` sa vie.




video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014