petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Mardi 27 Septembre 2016
Mercredi 28 septembre 2016 à 20h00 | CONCERT

Depuis que j’ai découvert la musique orientale, j’ai pris 12 kilos, mais je suis tellement heureuse 

Un vent de folie douce souffle sur l’ICI avec Maria Dolores et son orchestre, qui vous embarquent pour une épopée romanesque de Marseille à Alger, du Sahara à l’Égypte, de la Palestine à la Turquie… Le récit musical et ubuesque d’une fuite désespérée de la diva à travers un monde inconnu, et de sa rencontre avec les membres qui composeront son orchestre.

Au son du oud, des percussions et du piano, le spectateur ne sait jamais vraiment où on a décidé de l’emmener… La « biche madrilène » déploie ses humeurs, aussi changeantes qu’un ciel d’avril et toute entière dévouée à son cher public. Elle chante : reprises et compositions originales de Fairuz à Abdel Halim Hafez en passant par Connie Francis, Pierre Notte ou encore… Michel Sardou 
  Délire mythomane qui pose la « douloureuse Dolores » comme un véritable « Don quichotte » version féminine, venez entendre l’histoire d’une absence de 12 ans faite de soupirs, de poésie et de malentendus.





Mercredi 28 septembre 2016 à 18H30 | DEBAT ET CONFERENCE

Rencontre avec Bachir Habiballah autour de son ouvrage "Au nom de l'Amitié et de l'Islam"

Quatre Algériens partent étudier en France après avoir décroché leur Bac : comme beaucoup, ils rêvent du pays des Droits de l’Homme, et c’est portés par leurs rêves qu’ils découvrent le froid, le racisme et le terrorisme. Née sous le soleil de Sidi Bel Abbès, leur amitié se renforce sous la pluie parisienne et les aide à réussir brillamment leur vie sociale, scolaire et professionnelle. Forts de leurs succès, ils prônent le véritable Islam, celui où la chasse au savoir remplace la chasse à l’homme et où le livre remplace le fusil. Revenus en Algérie, ils parient sur le renversement du sens de l’immigration, qui se fera pour eux du Nord vers le Sud, d’une Europe vieillissante vers une Afrique plus séduisante. Désireux de tirer l’humanité vers le haut, ils sèment des graines de paix là où la guerre, les politiques et la diplomatie ont toutes échoué





Mardi 27 septembre 2016 à 19h00 | CINEMA SEANCE UNIQUE

Alger. Un matin. Adel, huit ans, a été emmené chez ses grands-parents Khadidja et Lounès, car ses parents, Rachid et Safia, se sont disputés. Adel était censé rester chez eux pour une semaine seulement; mais la semaine suivante s'écoule, et Adel manque l'école.

Peu à peu, Adel a le sentiment qu'il appartient à cette vie depuis toujours. Khadidja, une femme au foyer, va essayer de le familiariser avec son nouveau chez lui, pendant que Lounès, retraité, va lui faire découvrir les animaux. De jours en jours, l'enfant et sa grand-mère s'accrochent inlassablement à la même question pour surmonter cette période difficile : "Combien tu m'aimes ?"





Samedi 26 novembre 2016 à 17h00 | THEATRE

FESTIVAL D'AUTOMNE A PARIS

À l’heure où images et vidéos témoignant de la guerre et de l’horreur saturent l’espace médiatique, Rabih Mroué n’a de cesse de s’interroger sur notre culture visuelle. Quand une image devient symbole et icône, l’émotion est-elle la seule réponse possible ? Entre arts visuels, théâtre et histoire, l’artiste né à Beyrouth propose un recul salutaire sur les structures qui sous-tendent nos représentations, une distance qui laisse place à la réflexion.

Pour Pixelated Revolution, conférence « non académique » créée en 2012, ce sont des vidéos datant du début de la révolution syrienne que Rabih Mroué réunit et commente. À l’image, les forces du régime, dont le regard croise l’objectif des caméras de téléphones portables tendus par des manifestants. Ces derniers vont tomber, hors-champ, sous les coups de leurs assaillants ; Rabih Mroué part en quête du sens de ces images à la première personne, au cœur des reportages contemporains et pourtant fragmentaires.





Du jeudi 15 septembre 2016 au dimanche 15 janvier 2017 | EXPOSITION

L’exposition "Sacrées Graines" à l’Institut des Cultures d’Islam interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques.
Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi.
En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. Les œuvres présentées usent ainsi du pouvoir évocateur de cette forme sphérique minimale et en saisissent l’ambivalence : à la fois écho d’un passé colonial à l’image exotique persistante et symbole de vivre-ensemble.





Date de sortie 14 septembre 2016 | CINEMA LES SALLES

Le Caire, été 2013, deux ans après la révolution égyptienne. Au lendemain de la destitution du président islamiste Morsi, un jour de violentes émeutes, des dizaines de manifestants aux convictions politiques et religieuses divergentes sont embarqués dans un fourgon de police. Sauront-ils surmonter leurs différences pour s'en sortir ?




video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014