petitanim
Pour une diffusion plus large : Envoyez-nous vos infos, vos nouvelles, vos blagues, vos anecdotes, vos événements, vos caricatures .............
Samedi 21 Janvier 2017
Samedi 21 janvier 2017 à 20h00 | CONCERT

Dans le cadre de l'exposition Aventuriers des mers, de Sinbad à Marco Polo

Zad Moultaka est un artiste aux talents multiples que guident deux maîtres mots : la recherche et l’expérience. Premier prix de piano et de musique de chambre du Conservatoire national de Paris, il entame une brillante carrière de soliste, qu’il interrompt bientôt pour se consacrer à la composition. Au centre de son travail, la conciliation de l’écriture savante occidentale et des caractères spécifiques de la musique arabe. Naîtront, à partir de 2003, une série d’œuvres dont la production s’amplifie peu à peu : musique chorale, d’ensemble, de chambre, opéra, électroacoustique, musique de film, installations sonores, chorégraphie… toutes sont servies par les plus grands interprètes du moment. Autre pan de sa créativité, les arts plastiques. Sa production connaît un nouvel élan depuis 2011 et sa participation à l’exposition Rebirth organisée par Janine Maamari au Beirut Exhibition Center. Il représentera le Liban à la 57e Biennale de Venise, à l’automne 2017.

Zad Moultaka rend ici un vibrant hommage à Adonis, poète et critique littéraire syrien d'expression arabe et française né en 1930.





Samedi 21 janvier 2017 à 17h30 | DEBAT ET CONFERENCE

En  avant-première du Maghreb des livres des 18/ 19 février 2017 à l’Hotel de ville de Paris
pour la 2ème rencontre littéraire, dans le cadre du « MDL hors les murs »





Mardi 24 janvier 2017 à 19h00 | CINEMA SEANCE UNIQUE

Dans le cadre de l'exposition Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo

Voyage poétique de la jonque l’Héraclitus, lancée dans une expédition 2011-2014 pour explorer les histoires culturelles des peuples des ports de la méditerranée. De Sète à Tabarka, Gilles Delmas porte son regard sur le bateau qu’il traite comme un personnage. Il suit l’équipage interculturel dans la navigation et construit à travers les histoires intimes des marins une performance théâtrale basée sur le langage, les territoires et la mer Méditerranée. Une caméra se pose sur ce bateau et témoigne de la diversité du monde, cadrant l’horizon de la mer, elle inscrit des diagonales dans le temps en intégrant, la devise d’Héraclès « le mouvement est la seule constante ».

Avec la participation de :
Samira Ibrahim, journaliste à Monte Carlo Doualiya
Débat animé par Salah Guemrich, écrivain, essayiste et auteur de nombreux livres.





Du mercredi 22 février au samedi 25 février 2017 | THEATRE

TRAVERSÉES DU MONDE ARABE

Et pourtant elle tourne...
Quoi ? La terre ne serait plus au centre du Monde ? Sous un ciel immuable et divin ? Et le monde ne tournerait plus autour d'elle ? La Révolution est en marche et c'en est trop pour l'Église et ses dogmes, pour la Science et ses certitudes. Ainsi, en son temps, Galilée a fait tourner les têtes... Et pourtant elle tourne... Bertolt Brecht, plus tard, reprend le destin du savant contraint d'abjurer sa découverte devant le tribunal et voit en lui le symbole de la révolte contre l'obscurantisme, ce tôt matin du commencement, ce souffle du vent qui vient des rives nouvelles.

À son tour, Frédéric Maragnani propose une révolution, une autre révélation : Galilée est une femme
Et c’est donc une jeune femme marocaine qui endosse le rôle, bouleverse la donne et le regard. La langue est autre. Le centre est ailleurs et la parole surgit des anciennes périphéries. Ici, d'une place de village dans le Maroc d'aujourd'hui.





Du mardi 15 Novembre 2016 au dimanche 26 février 2017 | EXPOSITION

Guidés par Sindbad le marin de légende, al-Idrîsî le géographe, Ibn Battûta l’explorateur et bien d’autres encore, embarquez au côté des Arabes, maîtres des mers, et des grands navigateurs européens qui empruntèrent leurs routes, pour un fabuleux périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan Indien. Des débuts de l’islam à l’aube du XVIIe siècle, une aventure en mer à voir et à vivre, au fil d’un parcours immersif exceptionnel mêlant son, images et procédés optiques.





Vendredi 3 février 2017 à 20h00 | CINEMA LES SALLES

NUIT EGYPTIENNE
Cycle consacré aux grands classiques du cinéma égyptien des années 50/60
En partenariat avec l’Institut des cultures d’islam 


ENTA HABIBI (C’EST TOI MON AMOUR) de Youssef Chahine
Egypte/1956/ 2 h /Fiction/35mm

Cette comédie musicale raconte l’histoire de Farid et Yasmina, deux cousins poussés par leurs familles à se marier afin de cumuler les héritages. Tandis que lui fréquente la volcanique danseuse du ventre Nana, Yasmina s’entiche de Sensen, un riche propriétaire pétrolier. Tous deux se détestent et multiplient les ruses pour échapper à la volonté de leurs familles…


au Cinéma l’Ecran*
Projection précédée, à 19h00 à la Librairie Folies d’encre Saint-Denis, de la présentation du livre La sortie au cinéma, Palaces et ciné-jardins d’Egypte, 1930-1980 en présence de l’autrice Marie-Claude Bénard




video
facebook
pub
voltaire_net
francemaghreb
undergroone
medinaweb
Telephonearabe 2005-2014